Pour qui ?

L’enfant est toujours au centre du jeu mais la famille et le personnel soignant sont également notre préoccupation, ils sont souvent nos meilleurs alliés dans nos improvisations.
Notre mission première est de dédramatiser l’hôpital, d’amener une bulle d’oxygène, une parenthèse, un moment différent qui permet de sortir des codes de l’hôpital.
À l’hôpital l’enfant doit accepter, les prises de sang, les ponctions lombaires, les examens, … par contre avec les clowns c’est lui qui décide soit il les accueille dans sa chambre, soit il les vire ou il les dirige, c’est lui qui a tout pouvoir.

Il n’y a pas encore eu d’étude sur le bienfait de la présence des clowns en milieu hospitalier mais tous les acteurs du milieu médical s’entendent pour dire que si le clown ne guérit pas, il remonte le moral des enfants et il est certain qu’un enfant avec le moral a plus de chance de guérir car il acceptera mieux son traitement.